Un enterrement au Ghana n’est vraiment pas banal. Depuis plus d’un demi-siècle, des artisans construisent des cercueils en forme de poisson, bateau, chaussure, fruit, animaux, bouteille, avion ou encore voiture.

Un jour, un certain Monsieur Samuel Kane Kwei a eu la brillante idée de personnaliser les cercueils traditionnels.

Voici comment l’histoire à commencé : (information prise sur www.afrik.com)

« Dans les années 50, ce jeune homme décide qu’il ne sera pas fermier ou pêcheur, principale activité des Ga. Il veut être menuisier. Il apprend le métier avec l’un de ses oncles dans un atelier. Ses capacités artistiques se révèlent. Il les met à l’œuvre lorsqu’un de ses oncles, pêcheur réputé, lui demande de confectionner un cercueil particulier pour l’accompagner dans l’au-delà. Samuel Kane Kwei s’exécute et créé un cercueil en forme de baleine.Ce qui devait être une exception est devenue tradition. Le créateur voit d’autres clients arriver. Il met son art au service des familles pêcheurs, poissonniers, commerçants, chauffeurs et tous les acteurs du secteur informel. Plus tard, les Akans (44% de la population) se sont ajoutés à sa liste et à celle des autres designers de la minorité ga (8%). La personne qui demande un cercueil peut émettre une préférence, mais, par peur d’attirer la mort plus tôt que prévu, elle laisse les proches décider de la forme. Une forme qui symbolise notamment la personnalité du défunt. »

Donc moralité, si vous êtes agricole vous reposerez dans un cercueil en forme de tomate,  si vous êtes alcoolique vous finirez dans une bouteille, si vous êtes maçon ça sera dans une truelle…etc…^_^

Voici quelques photos d’une exposition « The Pigozzi Collection » :

A savoir que cet art est  reconnu sur le plan international et même exposé dans certains musées.