Derrière ces noms se cachent deux nouveaux jeux vidéo anti-israéliens. Je vous rassure tout de suite, ils n’ont pas été créés ou produits par un éditeur de jeux vidéo ou studio.

L’agence Irna nous apprend que la milice islamiste du Bassidj annonce le lancement de deux jeux vidéo anti-israéliens destinés à la jeunesse. Cette révélation a été faite la veille de la journée annuelle de soutien de l’Iran aux Palestiniens.

Déjà en 2008, cette milice s’était faite remarquée, car un de ces membres avait produit une BD qui qualifiait l’Holocauste de compte de fée.

Je vais vous donner un peu plus d’informations sur ces deux jeux. Attentions, ce que nous savons nous vient directement la milice islamiste du Bassidj, donc il ce peux que certaines données ne soient pas correctes, ou qu’ils ont hormis certains points.

Attaque contre la flottille de la liberté :

Vous vous souvenez tous de l’attaque d’Israël contre des bateaux humanitaires. C’étai le 31 mai 2010, les médias avaient largement relayé l’information et toute la communauté internationale était indignée.

C’est donc le point de départ de ce premier jeu. Deux jeunes découvrent qu’un film sur cette attaque serait caché dans un de ces navires. Ils veulent donc le retrouver, afin de le remettre au média international

Nid de Satan II :

Le général Mohammad Reza Jokar, explique que ce deuxième jeu est censé « dévoiler les objectifs du sionisme mondial« , il ajoute :

« Les jeunes doivent connaître la vraie nature du régime sioniste et, parce que les jeux vidéo sont très populaires, nous avons décidé de dévoiler ces deux jeux à la veille de la journée Qods »

La journée Qods, est organisée chaque année en Iran, le dernier vendredi du mois de Ramadan. Diverses manifestations sont organisées dans le pays en faveur des Palestiniens et contre Israël.

Quelle conclusion pouvons-nous faire, après l’annonce de ces deux jeux vidéo ?

Pour le premier, je dirais que si les gens peuvent se défouler à travers un jeu, plutôt que dans la réalité, alors c’est très bien et tout le monde sera gagnant.

Pour le deuxième, je serais nettement plus réservé, car nous savons trop peu de choses pour nous prononcées, je ne ferais donc aucun commentaire pour l’instant.

Si nos lecteurs ont des informations ou si vous voulez en débattre, je vous invite à le faire dans le respect et la bonne humeur.