…non…cette image ne fait effectivement pas appel à ce qu’il y a de plus estimable en vous.

Une fois…n’est pas…coutume…je vais vous parler de foutebol!

Salutations lecteur distingué, ami du ballon rond et des idées carrées! Voici donc le retour du foutebol sur les nobles pages de pourton.info (j’aurais bien mis un lien, mais un lien qui vous renvoie sur la page où il est…ça n’est que moyennement justifié…).

A partir d’aujourd’hui et jusqu’à ce que champions s’ensuivent, nous nous retrouverons, tous les lundis, ici même, pour debrieffer le week-end de foutebol européen.

Angleterre, Espagne, Italie, Allemagne et France… rien de moins, rien de plus…surtout rien de plus: du moins tant que ça ne sera pas mon métier!

Alors viendez avec nous discuter et refaire le match, amis de manche et d’outre-manche: le foutebol est à tout le monde…tant que vous êtes d’accord avec moi!

Allez, petite foulée, dynamique, tonique, on y va!

Angleterre…abondance de biens… 

Roman Abramovitch et le Chelsea FC devraient prochainement annoncer la création d’une franchise Tennis du club londonien : 6-0 face à West Brom, 6-0 face à Wigan…jeu, set et match.

6-0 c’est également le score  entre Arsenal et le promu Blackpool. Une semaine après leur pâle prestation face à Liverpool, les Kids de Wenger ont finalement lancé leur saison.

6-0, c’est aussi le score de Newcastle face à Villa…La Premier League est prévenue : Newcastle n’a de promu que le nom.

Enfin, Man. U trébuche (2-2) encore face à Fulham…comme tous les ans…, pas de miracle cette année, les Reds peuvent redevenir eux-mêmes dès la semaine prochaine.

Ce soir : Liverpool/City…yum yum !  

A suivre cette saison : les Hotspurs de Tottenham…s’ils ne s’épuisent pas en Ligue des Champions les joueurs d’Harry Redknapp pourraient bien créer une grosse surprise en Premier League.

Allemagne…on a presque… 

…gagné la Ligue des Champions…gagné la Coupe du Monde…mais finalement on repart brocouilles

Mais heureusement pour eux, nos amis Teutons ont un joli championnat domestique.

Du côté des valeurs sûres on retrouve encore et toujours le vilain Bayern, celui qui gagne toujours tout, celui qui a plus d’euros que les autres…celui qui ressemble aussi beaucoup à la Mannschaft.

On trouve également Hoffenheim qui s’est chargé de rappeler la date de reprise au Werder…4-1.

Et pour finir on surveillera le Bayer Leverkusen…impressionnant sur le papier et réaliste sur le terrain : 2-0 face au Borussia.

A suivre cette saison : la petite équipe de Sankt Pauli. Le club métro/alternatif qui amène un peu de punkitude en Bundesliga…

Espagne…is still asleep

Séville vainqueur 3-1 du match aller de la Super-Coupe d’Espagne face à l’équipe B du Barça, en a finalement pris 4 au retour…et depuis c’est la sieste.

Italie…love U Dady

 La Juve remporte le Trophée Berlusconi : une sorte de tumeur du foutebol européen…LE match de sa majesté Silvio Berlusconi en l’honneur de Luigi, son défunt papa….un peu comme quand Néron (la sodomie en moins…j’imagine) offrait des jeux à son peuple…Merci Silvio.

Le problème c’est que cette année, en l’honneur de son papa, le club de Silvio a pris une rouste.

Si ça peut aider, pour l’année prochaine, nous avons Arles-Avignon qui peut faire le déplacement et qui devrait offrir une opposition adaptée…

A suivre cette saison : la Série A qui devrait commencer un jour.

France…a bit late

La Ligue 1 a enfin assisté au réveil de ses « gros » : Lyon, Marseille et Bordeaux s’imposent respectivement face à Brest, Lorient et Paris. Après un départ en futé de thon (le contraire d’un boulet de canon) le BIG 3 hexagonal va peut être, enfin, commencer sa saison.

Face à un tel bouleversement on peut remercier les rencontres Montpellier/Caen et Sochaux/Lille qui nous ont permis de garder nos repères en nous offrant un bon classique de Ligue 1 : le 0-0 des familles…

Avec 9 points en trois matches, le TéFéCé est un solide leader qui compte deux points d’avance sur le rouleau compresseur Caennais.

De l’autre côté du classement, Arles-Avignon et Brest, appliquant l’adage « On est jamais mieux servi que  par soi même », se chauffent eux même les places de relégables.

Pour finir: on note la présence impressionnante de l’OM sur le terrain du mercato…35 Mio pour un cardiaque et un boiteux

Allé bon vent! Et bon foute!