Mercredi passé une femme du nom de Josiane Vermeersch, se rend au cimetière d’Hellemmes pour assister à l’enterrement de son frère décédé à l’age de 54ans. C’est à ce moment-là qu’elle découvre la pierre tombale de son fils, Olivier, dont elle ignorait complètement le décès.

C’est âgé de 42 ans, le 5 juillet dernier, que ce père d’une fille de 20 ans est mort dans son lit sans que sa famille n’ait été prévenue.

Il a été enterré au carré des indigents le 18 du même mois.

Sur les coups de 16h30, l’enterrement de son frère est terminé. Josiane Vermeersch et Élie Langlet (son ex-époux) et quelques proches repartent en longeant le carré des indigents à env. 50 mètres du caveau familial.

A un moment donné, une cousine âgée de 19 ans du nom de Mégane arrête sa marche pour lire à haute voix le message inscrit sur une pierre tombale apparemment neuve.

« Olivier Langlet, 1968 – 2010″

le nom du fils de Josiane et Élie!

D’un coup tout le monde reste figé comme si c’était une illusion, un mirage. Comment est-ce possible?! Olivier habite tout seul, rue Salengro, à environ 1 kilomètre de la.

Sa mère lui avait justement laissé un message sur son portable et une carte au pied de sa porte pour le prévenir de l’enterrement de son oncle. Sans nouvelles, elle comptait passer chez lui juste après.

Josianne s’exprime sur Europe1:

« Mon fils a été enterré comme un chien »

Selon Europe1, les services de l’État ont bien signalé que les parents du défunt étaient encore en vie, mais n’ont pas été prévenus, car apparemment l’adresse n’était plus valable…

Triste histoire…