Est-ce qu’il y a un rapport entre les séries télévisées et l’actualité ?

À première vue on pourrait dire non. Pourtant à y regarder de plus près on va vite se rendre compte que le tout fonctionne, à peu de choses près, de la même façon.

Une série doit sa vie à plusieurs choses, mais ce qui fait qu’elle a une durée plus ou moins longue est l’intérêt que lui porte le public.

Cet intérêt allez-vous me dire, il dépend de la qualité des scénari, et de ce fait c’est le scénariste qui est responsable de la longévité d’une série … Sauf quand une chaine décide de prendre cette personne et de la faire travailler sur une autre série en laissant l’ancienne aux mains d’autres personnes.

Le but étant clairement de trouver de nouveaux téléspectateurs avec une série inédite laissant la « vieille » série de côté avec la perte inéluctable de ses téléspectateurs, quand elle a encore la chance de ne pas changer de case horaire.

Ce qui est d’ailleurs arrivé à Heroes, qui se termine sur une saison 4 sans avoir une fin réelle.

L’information fonctionne presque de la même façon.

Pour preuve, regardez votre journal du jour, ou souvenez-vous du JT d’hier.

  • Est-ce que vous avez des nouvelles du conflit au Kirghizistan?
  • Est-ce que vous avez des infos sur la probable séparation de la Belgique ?
  • Est-ce que vous avez vu des compléments d’info sur les inondations qu’il y a eu dans le Var ?
  • … etc.

Comme pour les séries, il y a des infos qui meurent et d’autres qui survivent à peine, car le plus gros du dénouement n’est pas encore arrivé. C’est ainsi qu’assez régulièrement on a des remontées d’info de la catastrophe BP qui touche les côtes américaines.

Mais même ça, en ce moment, ça ne fait pas recette.

Ces derniers jours on se remplit les mirettes de deux choses principalement:

  • La coupe du monde.
  • Les affaires d’argent dans la politique française.

Le reste passe presque inaperçu, sans compter les sujets laissés à l’abandon comme je vous les ai cités plus haut.

Dans l’actualité comme les séries, ce qui compte n’est pas de connaitre la fin de l’histoire, mais que les gens regardent, car c’est vous, amis lecteurs qui faite gagner de l’argent et ce n’est pourtant pas vous qui décidez d’avoir le droit ou non à la fin de l’histoire.

Pourtant, autant dans les séries que dans l’info, il y aurait moyen de conclure, de garder le fil rouge. Malheureusement, cela ne rapporte pas assez.

Au milieu de tout ça, ce n’est pas difficile de se sentir perdu … de se sentir Losti au milieu de l’ile « magique » qu’est …  […Coupe budgétaire, vous ne connaitrez pas la fin de la phrase !…]