Un peu de retard dans les publications…milles excuses…mais nos amis de la technique ont voulu installer un nouveau serveur et nous ont menacé de démissionner si on publiait quelque chose pendant les dernières 24 heures…GASP!^^

Parlons foute!

Derniers huitièmes de finale mercredi. Un choc entre Espagne et Portugal. Une opportunité pour un outsider d’accéder aux quarts.

16h00-Japon/Paraguay :0-0 

….0-0 à la fin du temps règlementaire. 0-0 à la fin de la prolongation. Victoire du Paraguay aux tirs au but. Dans le jeu, le Japon méritait de passer (et je ne dis pas ça parce que j’avais mis dix euros sur eux…).

Voilà. On s’est ennuyé en le regardant, on ne va pas vous ennuyer en le racontant. Il y avait deux équipes timides (surtout le Paraguay), deux équipes qui avaient compris que pour se qualifier il fallait surtout ne pas perdre (surtout le Paraguay), deux équipes qui n’ont pris aucun risque (surtout le Paraguay)…deux équipes qui nous ont fait ch*** pendant deux heures (surtout le Paraguay).

Déception supplémentaire : le Paraguay va sans doute également gâcher le  spectacle en quarts face à l’Espagne.

20h30-Espagne/Portugal :1-0

David Villa a encore frappé. El guaje rejoint Gonzalo Higuain à la place de meilleur buteur du tournoi avec 4 réalisations en autant de matches. Le nouveau joueur de Barcelone a, encore une fois hier soir, laissé éclater tout son talent face à une défense Portugaise pourtant très regroupée (euphémisme, mon amour, ma passion…).

Car il faut bien dire que les Portugais n’ont pas tenu leurs promesses de jeu et de spectacle. Rapidement refroidis par la fluidité du jeu espagnol, les Lusitaniens n’ont pas tardé à se regrouper derrière pour contenir les assauts de la Roja. Dix premières minutes prometteuses puis plus rien, ou pas grand-chose : un attaque-défense agrémenté de quelques (trop) rares tentatives de contre.

C’est sûrement ce que l’on retiendra de cette soirée : l’otpion tactique des Portugais était frileuse, trop frileuse. Un tel manque d’audace, venant d’une formation qui possède pourtant  un effectif de très bonne qualité, donne le sentiment que Queiroz n’a pas cru en ses joueurs…c’est moche

Le bilan c’est que l’Espagne passe sans pouvoir dérouler le jeu qu’on lui connaît, que la Portugal sort sur une prestation décevante et que le choc annoncé n’a pas vraiment eu lieu. Vivement que la Roja rencontre un adversaire qui ne tremble pas devant elle, le spectacle sera sans doute de qualité.

On connaît donc maintenant tous les quarts de finalistes. Cliquez ici, , ou pour retrouver le tableau final.

Aujourd’hui

Repos !

Alors demain… ?

16h00-Pays-Bas/Brésil

20h30-Uruguay/Ghana