Ah les grass’mat’ du samedi!

Derniers matches de groupes. L’Espagne devait se sauver. La Côte d’Ivoire devait rêver. Aujourd’hui c’est le début des huitièmes…les choses sérieuses commencent.

Groupe G

16h00-Côte d’Ivoire/Corée du Nord:3-0

Un joli carton mais ça ne sera pas suffisant…la Côte d’Ivoire et son adversaire du jour quittent la compétition.

16h00-Portugal/Brésil:0-0

Il y a des fois où je me dis que je dois être un peu pervers…Sans grimper aux rideaux je dois avouer avoir passé un bon moment devant ce match: le Brésil a montré un visage solide qui sera surement celui que l’on verra dorénavant à chacun de ses matches. Le Portugal n’a pas pris de risques mais a lancé quelques jolis contres qui sont parfois passés tout prés d’être décisifs. Dans l’ensemble la partie s’est déroulée à un niveau technique élevé et l’agressivité était présente.

Malgré tout ça, les commentaires autour de moi ont été sans concession: « quelle match de m…« , « non mais qu’est ce que c’était ch….« . Bref, vous avez compris l’idée. Du coup je me trouve un peu gêné au moment de donner mon avis…n’ayant pas l’instinct du Raymond, je me dis que si tout le monde pense le contraire de ce que je dis c’est que je dois me tromper…

On va donc faire discret et s’en tenir à l’essentiel: le Brésil est bien, très bien, de mieux en mieux même. Attention.

Le Portugal a quant à lui une carte à jouer mais il va devoir trouver une solution à son principal problème: Cristiano Ronaldo. Le joueur le plus cher du monde et sûrement aussi le plus bête (équipe de France mise à part évidemment)…Personne ne semble parvenir à lui faire comprendre que le foutebol est un sport collectif. Galoper, taper. Galoper, taper…inscrivez le pour le prochain prix de l’Arc de Triomphe, il a ses chances! Plus sérieusement: que Ronaldo gâche les actions qu’il se crée…passe encore. Qu’il ne fasse aucun travail défensif, même si le ballon passe à un mètre de lui…passe encore. Mais qu’il se permette de gâcher, sans même faire un geste d’excuse, les ballons que lui transmettent ses coéquipiers…Je me demande si ce joueur ne fait pas plus de mal  que bien à son équipe..non, en fait je ne me demande pas.

Groupe H

20h30-Suisse/Honduras:0-0

Oui j’ai pécher! TF1 retransmettait l’Espagne…je suis donc tombé dans la luxure et la facilité: j’ai regardé Espagne/Chili.

20h30-Chili/Espagne:1-2

Un début de match frileux et emprunté pour le champion d’Europe, face à de Chiliens déterminés et toujours aussi portés vers l’avant. Il aura fallut attendre la demie-heure de jeu et une sortie…free-style… du gardien chilien pour voir l’Espagne ouvrir le score par l’intermédiaire de David Villa.

Plus à son aise, la Roja commençait alors à prendre le jeu à son compte lorsque, en une seule action, Andres Iniesta aggravait la marque et Estrada, le milieu de terrain chilien, prenait un rouge très sévère pour un contact avec Torres. Réduits à dix et menés de deux buts les hommes de Bielsa ne tardèrent pourtant pas à réduire la marque sur un coup de patte de Rodrigo Millar dévié dans ses buts par Piqué.

Si le début de partie ne fut pas spécialement rassurant pour l’Espagne, la dernière demi-heure fut l’occasion pour le champion d’Europe de démontrer toute sa maîtrise sur le jeu ainsi que ça capacité à gérer un résultat. Face à des Chiliens qui avaient consenti trop d’efforts pour finir le match correctement, les Espagnols se sont contentés de faire tourner le ballon sans prendre de risques, comme pour emmagasiner de la confiance avant un huitième face au Portugal qui s’annonce déjà comme un choc.

En huitièmes

Lundi 28 à 20h30: Brésil/Chili

Mardi 29 à 20h30: Espagne/Portugal

Aujourd’hui

16h00-Uruguay/Corée du Sud

20h30-États-Unis/Ghana