Groupe E et F: le champion du monde jouait sa peau, le Cameroun son honneur…Danemark/Japon pour une place en huitièmes.

Cette Coupe du monde prend des allures étranges…je vais peut être mettre une pièce sur la Corée du Nord si ça continue… ;)

Groupe E

20h00-Cameroun/Pays-Bas:1-2

Les Pays-Bas, froidement, sans vraiment trembler…Le Cameroun, le calice jusqu’à la lie.

20h00-Danemark/Japon:1-3

Moi le premier, nous avons bien rigolé quand le Japon s’est présenté avec, pour objectif avoué, les demi-finales. Cette équipe était bien mignonne, bien motivée mais il fallait être conscient de ses limites sous peine de moqueries…Que le Japon se foute de moi ce matin! De cette phase de poule c’est finalement l’une des équipes qui aura développé le foutebol le plus plaisant, le plus cohérent et aussi le plus efficace. Une seuls consolation pour nous: à part les joueurs et le staff, personne n’aurait misé un euro sur la qualqification des Japonnais…bref, sur la qualité de jeu comme sur le résultat c’est une vraie surprise.

Hier soir les Danois, que l’on donnait pourtant favoris, n’ont tout simplement jamais vu le jour. S’ils marquent, c’est sur un penalty inexistant accordé par un arbitre complaisant. On lui concède que voir soufrir à ce point un outsider régulier des phases finales était assez triste.

De bout en bout les Japonnais ont dominé cette partie. Ayant pris le large en première période sur deux maîtres-coups-francs, les Samouraïs ont ensuite parfaitement su gérer la partie, alternant phases de replie et pressing agressif. Emmenés par un Honda qui a marché sur l’eau pendant tout le match (et que la CSKA Moscou ne retiendra que si cet homme joue pour l’argent…), les joueurs de Takeshi Okada ont fait preuve d’une finesse technique, d’un esprit de sacrifice et d’une volonté de jouer ensemble qui pourraient faire rougir bon nombre de sélections présumées supérieurs.

On note vraiment Honda…avec génie technique ET intelligence de jeu de série…c’est vrai que les modèles français sont un peu dépassés….

On ne note pas…Nicklas Bendtner…inexistant et même un peu agaçant avec son air d’adolescent empoté qui ne sait pas quoi faire de son grand corps.

Groupe F

16h00-Slovaquie/Italie:3-2

Malheur au vaincu de ce match…Malheur aux champions du monde en titre. Certain trouveront l’idée excessive mais il me semble bien que c’est l’Italie qui s’est éliminée hier. La Slovaquie a livré une prestation pleine de « courage et de foi » (ce sont les mots de son sélectionneur) mais, pour inscrire ses trois buts (non ce n’est pas une blague), elle a seulement profité des énormes lacunes de la défense italienne.

Il est devenu commun, lorsque l’on parle de solidité et d’imperméabilité défensives, de citer l’Italie en exemple…Il va falloir changer de références tant que la squadra azzura n’aura pas repris les bases: relances dans l’axes, dézonage de la défense centrale, fébrilité du gardien de but…En 90 minutes les joueurs de Lippi nous ont dressé un joli catalogue de ce qu’une défense ne doit jamais faire…Pas besoin de se touver face au Brésil pour payer cash ce genre de bévues: le modeste Vitteck s’offre un doublé face aux champions du monde en titre…(pour ceux qui l’ignorent Vitteck n’est pas vraiment un renard des surface, un chasseur de but ou quoi que ce soit de ce genre…d’ordinaire il plafonne gentiment à 8 but par saisons…).

Hier l’Italie à finalement montré le visage qu’on lui connaissait depuis le début du tournoi: une équipe qui n’arrive pas à percuter, qui ne crée rien, surtout pas un décallage et qui semble engluée dans une bouillie faite à la fois de suffisance et de fébrilité. Une équipe qui n’aura fait que réagir…trop tard. Marcello Lippi a parlé d’une préparation mentale ratée…on est tenté de le croire tant ses joueurs n’ont été que l’ombre d’eux mêmes. Reconnaissons quand même aux Italiens une vraie dignité dans la défaite et une volonté d’assumer l’échec sans chipoter, ce qui ne fait qu’enfoncer un peu plus le bleu rival transalpin…

On note quand même le but magnifique de Quagliarella à la 92ème: un lob des 20 mètres alors que le gardien n’était pas excessivement avancé…un miracle de maîtrise et de précision…ce type est aussi fort en vrai que dans FIFA10…^^

On ne note pas…Di Natale…il avait dû faire un pari avec un pot’ sur le nombre d’actions qu’il pouvait gacher en étant hors-jeu…

16h00-Paraguay/Nouvelle-Zélande:0-0

0-0 entre ces deux là…sûrement du très grand spectacle…si je passe un trop bon week-end je tenterais peut être de me le gacher en regardant la rediff de ce match…

En huitièmes

Lundi 28 juin à 16h00: Pays-Bas/Slovaquie.

Mardi 29 juin à 16h00: Paraguay/Japon.

Ajourd’hui

16h00-Portugal/Brésil et Corée du Nord/Côte d’Ivoire.

20h00-Chili/Espagne et Suisse/Honduras.