Douzième journée. Le verdict des groupes A et B. Ma chérie est presque guérie^_^.

A compter d’aujourd’hui il y a quatre matches par jour. Comme votre serviteur ne peut pas en regarder deux en même temps, il se contentera, pour ceux qu’il n’aura pas vu, de vous donner les résultats.

L’image du jour:Raymond Domenech qui refuse de serrer la main de Parreira à l’issue du match contre l’Afrique du Sud. Cette équipe de France était donc déterminée à nous humilier jusqu’au bout.

Groupe A:

France/Afrique du Sud: 1-2

La France avait si peur que le Mexique et l’Uruguay ne s’arrangent! Si elle parvenait à battre l’Afrique du Sud par trois ou quatre buts d’écart il fallait s’assurer que les fourbes latinos ne pourraient pas bafouer l’esprit sportif!

Le problème c’est que la France n’a pas battu l’Afrique du Sud…elle a même perdu, logiquement, face à une équipe bien plus forte qu’elle. Déterminés et soudés, les bafana-bafana ont parfaitement montré aux bleus ce qu’il leur avait manqué depuis le début de la compétition. Deux buts c’était d’ailleurs un minimum: sans Lloris (tout de même fautif sur le premier but) la France aurait pu repartir avec une valise comparable à celle de la Corée du Nord.

Le deuxième problème c’est que l’Uruguay a gagné son match…dignement.

Heureusement que Raymond a fait oublier tout ça en nous humiliant une fois de plus: ce petit homme a refusé de serrer la main d’Alberto Parreira, l’entraineur de l’Afrique du Sud, à l’issue du match. T’inquiète pas Raymond: c’est vrai que M.Parreira a été champion du monde avec le Brésil…mais le talent n’est pas contagieux…en tout cas pas sur une poignet de main…

Nous reparlerons de cette équipe de France. Profitons d’abord de ce qui devrait, à présent, être une fête sans rabat-joie.

Malgré leur combativité les Sud-Africains deviennent (à cause d’un goal-average défavorable) la première équipe hôte à ne pas franchir la phase de groupe. Ils profitent quand même de l’opération portes ouvertes chez les bleus pour offrir une dernière belle performance à leur public.

Mexique/Uruguay: 0-1

L’Uruguay conserve donc sa première place. Le Mexique n’évitera pas l’Argentine en huitièmes.

Groupe B:

Argentine/Grèce:2-0

Ô sens du sacrifice de votre serviteur: l’issue de Grèce/Argentine ne faisant que peu de doutes, il s’est « tapé » Nigeria/Corée du Sud…admirable…si si, j’vous jure!

Nigeria/Corée du Sud:2-2

Voilà une équipe africaine qui connaît son destin: back home. Il faut dire qu’il est très rare d’obtenir sa qualification avec un seul pauvre point. Définitivement le Nigeria fait parti des équipes les plus faibles de ce tournoi. Brouillons devant, fébriles derrière…rien ne permettait aux Super Eagles de prétendre à de bons résultats durant cette coupe du monde. Dans un groupe qui ne comptait qu’un seul vrai favori, il y a surement des regrets à avoir de laisser la Corée du Sud s’emparer de la deuxième place.

Car cette Corée est plaisante mais il faut bien admettre qu’elle n’a rien de transcendant. Une discipline collective admirable, un sérieux constant, une très bonne capacité à conserver le ballon: Voilà les atouts dont dispose la Corée…rien de fantastique, mais cela aura été suffisant pour obtenir les quatre points nécessaires à la qualification.

En huitièmes:

Samedi 26 Juin à 16h00: Uruguay-Corée du Sud.

Dimanche 27 Juin à 20h30: Argentine-Mexique.

Aujourd’hui:

16h00-Slovénie/Angleterre et États-Unis/Algérie

20h30-Ghana/Allemagne et Australie/Serbie