Neuvième journée…certains se qualifient…certains s’éliminent…et ma chérie a  mal à la gorge…

L’image du jour: l’élimination du Cameroun…deux matches, deux défaites…une ambiance exécrable…encore…

13h30-Hollande/Japon:1-0

La manière n’y était (peut-être) pas, mais en deux matches, les Oranjes comptent le joli total de 6 points…on serait satisfait à moins.

Dans un match qui n’a jamais  fait lever la foule (en tout cas pas celle de mon salon) les coéquipiers de Sneijder ont semblé souffrir d’un relatif manque de fraîcheur et de créativité. Peinant à imposer leur jeu, ils ne sont que trop rarement parvenus à changer de rythme, buttant sur une formation japonaise assez quelconque mais sérieuse et déterminée.

A proprement parler, et à l’exception près du but de Sneijder, la seconde période ne sera guère plus emballante que la première….quelques rares « occasions » qui n’avaient vraiment pas l’air de pouvoir se concrétiser…qu’importe, les Hollandais prennent six points en deux matches sans encaisser le moindre but…il y a des motifs de satisfaction.

L’homme du match:….pfff difficile…

16h00-Ghana/Australie:1-1

Très bonne entame des Australiens qui concrétisent leur domination à la 11ème: sur un coup franc à 30 mètres de Brescanio, le gardien ghanéen relâche la balle et permet à Holman d’ouvrir le score. Pas vraiment de réaction ghanéenne jusqu’à la 25ème et ce qui aura sûrement été le tournant de la rencontre: sur une frappe  des Black Stars, Harry Kewell sauve sur sa ligne…de la main…penalty+ carton rouge…Gyan transforme…1-1…les Australiens sont à dix pour une heure.

Curieusement, les Ghanéens n’ont jamais su profiter de leur supériorité numérique. Timides en fin de première période, ils reviendront des vestiaires avec à peine plus d’audace, se découvrant assez pour s’exposer au danger mais insuffisamment pour faire la différence.

En fin de match, les Australiens auront deux fois l’occasion de passer devant mais manqueront de lucidité. Les Ghanéens  eux, feront preuve  d’une fébrilité défensive étonnante en même temps que de manque de réalisme offensif que l’on tentera d’expliquer par le jeunesse de ce groupe.

L’homme du match:…Gyan. Il a beaucoup tenté et n’a réussi que sur un penalty mais il a énormément pesé sur la défense australienne. Un excellent joueur qui confirme tout le bien qui est dit de lui.

20h30-Cameroun/Danemark:1-2

Tout était prêt: les cacahuètes, le saucisson, le whisky…votre serviteur avait réussi à négocier: un petit apéro avec la télé allumée dans un coin de la pièce « juste pour pouvoir faire le résumé sur pourton!« 

Jusqu’à l’ouverture  du score camerounaise, tout allait bien (sauf pour les Danois), mais ensuite les choses se sont  gâtées: le whisky, les discut’…le bébé qui pleure…pleure…le médecin…angine…les médicament à 22h00…du coup je dois vous avouer que je n’ai suivi que de très loin l’élimination des lions indomptables.

Ce que j’ai vu c’est un match animé mais dans lequel les Camerounais ont cruellement manqué de réalisme…contrairement aux Danois. Le Cameroun est la première nation (africaine) officiellement éliminée.

L’homme du match:Le docteur Meunier….sobre et efficace ;)

Le classement:

Aujourd’hui:

13h30-Slovaquie/Paraguay

16h00-Italie/Nouvelle-Zélande

20h30-Brésil/Côte d’Ivoire