Huitième journée. On avance dans le tournoi et chaque rencontre devient décisive. Votre serviteur doit bien avouer que la grass’mat’ le samedi, c’est pas mal….désolé pour le retard…je ne m’engage en rien pour demain..^^

13h30-Allemagne/Serbie:0-1

On connait désormais le scénario que propose David lorsqu’il est opposé à Goliath. C’est donc sans surprise que la Serbie s’est positionnée assez bas sur le terrain tout en exerçant un pressing agressif et efficace qui a beaucoup gêné la mise en place du jeu allemand. La Mannschaft parvenait tout de même à se créer quelques occasions et semblait avoir le match bien en main. Mais rien n’est jamais acquis surtout en foutebol…L’arbitre espagnol de la rencontre, M. Undiano, assez tatillon dans un match rugueux, balance une rafale de biscottes durant la première demi-heure…l’ami Klose reçoit deux balles perdues : carton rouge à la 38ème. Voilà de quoi calmer un peu les ardeurs teutonnes…d’autant plus que, sur l’action suivante, la Serbie inscrit le premier but en Coupe du monde sa jeune histoire…

Le reste du match est l’histoire des regrets allemands: même réduits à dix, les joueur de Joachim Löw ont nettement dominé leur adversaire mais ils n’ont pas réussi à égaliser…il a peut être manqué un buteur.

Quoi qu’il en soit ce match s’est disputé sur un bon rythme et fut agréable à regarder, l’Allemagne confirme la qualité de son jeu.

L’homme du match: M. Undiano…on connaît l’influence de sa décision sur le cours du match….Joachim Löw appréciera.

16h00-Slovénie/USA:2-2

Sûrement l’un des matches les plus spectaculaires de cette Coupe du monde. La première période nous a donné l’impression que la Slovénie en plus d’être solide, bénéficiait d’une réussite qui ne laissait aucun doute quant à l’issue de la rencontre. Le rêve américain s’effondrait, les promesses des USA n’avaient été qu’illusion et cette équipe allait retourner chez elle avec ses ambitions et son jeu pourtant plutôt plaisant…2-0

Sans doute bien secoués dans les vestiaires, les joueurs de Bob Bradley sont revenus, non pas avec d’autres intentions (elles étaient déjà bonnes en première période), mais avec une capacité retrouvée à jouer vite, à changer de rythme et à déstabiliser un bloc slovène jusque là imperturbable…2-2

Auteurs d’une fin de match qui aurait pu leur rapporter trois points, les Américains ont limité la casse et conservent une chance d’accéder aux huitièmes.  Du côté slovaque, on doit se dire que la qualification n’était pas loin et qu’il serait vraiment cruel de la voir disparaitre complètement lors du dernier match…face à l’Angleterre.

L’homme du match: M.Coulibaly , encore un arbitre…celui-ci refuse le troisième but américain…parfaitement valable…

20H30-Angleterre/Algérie:0-0

Au bout de l’ennui…au bout du brouillon…l’Angleterre s’était offert une caution tactique avec Capello…mauvaise affaire: on cherche encore le plan de jeu du coach italien…en vain. Pas de jeu, pas de vitesse…quelque chose de bleu chez ces Anglais. L’envie semblait présente, d’un côté comme de l’autre, mais ce matin, les jambes sont sûrement plus lourdes chez les Anglais que chez les Algériens.

Avant le dernier match du groupe, les Fennecs conservent une chance de se qualifier pour les huitièmes, ce que bien peu imaginaient lors du coup d’envoi de la compétition.

Les Three Lions sont quant à eux assez inquiétants. Considérés comme des prétendants sérieux au titre, ils ne cessent de décevoir…leur incapacité à se montrer réellement dangereux nous rappelle un peu le syndrome bleu…

L’homme du match:difficile d’en sortir vraiment un du lot…s’il faut vraiment choisir ce sera Karim Ziani, très remuant, incisif et qui reste l’un des vrais meneurs techniques de la formation algérienne.

Classements:

Aujourd’hui:

13h30-Hollande/Japon

16h00-Ghana/Australie

20h30-Cameroun/Danemark