Vous avez tous dû entendre parler des tests à l’aveugle Pepsi VS Coca ?

Pour ceux qui ne seraient pas au courant, cette petite démonstration date de plus de 30ans, c’est en effet Pepsi qui, dans les années 75 a lancé, le test à des fins publicitaires.

Ils savaient sur quel terrain ils avançaient, car plus de la moitié des personnes testées préfèrent le Pepsi au Coca lors d’un test à l’aveugle, et ceci est encore vrai au jour d’aujourd’hui.

Ce qui est troublant, c’est que lorsque le test n’est pas fait à l’aveugle et que les « cobayes  » savent quel verre contient du Pepsi et quel verre contient du Coca, 75% d’entre eux préfèrent le coca.

Mais pourquoi une telle différence ?

M. Lindstrom pour son livre Buy.Ology a refait le test à l’aveugle en passant tous les volontaires au scanner pendant la dégustation !

Encore une fois, lors du test à l’aveugle plus de 50% des personnes ont préféré Pepsi, et encore une fois, lors du test où les gens savaient quelle boisson ils ingèreraient, 75% ont préféré Coca-Cola.

Mais cette fois grâce au scanner, nous savons pourquoi il existe une telle différence.

Lors du test à l’aveugle, une seule zone du cerveau fut active, la zone du cortex préfrontal moyen que l’on utilise quand on doit réfléchir et choisir.

Lors du test qui n’était pas à l’aveugle, deux zones étaient actives et luttaient l’une contre l’autre, la zone du cortex préfrontal moyen, et la zone du noyau ventral qui réagit aux émotions.

C’est tout d’abord la zone rationnelle qui prend les commandes, et tend à faire choisir Pepsi, ensuite la zone émotionnelle prend le dessus et nous fait pencher pour Coca.

Le pourquoi est au final assez simpliste, Coca communique bien mieux que Pepsi sur son produit, du coup, nos souvenirs liés à Coca sont bien plus intenses que ceux liés à Pepsi … et en amour la raison n’a que rarement le dessus.

En conclusion, on pourrait dire, mieux vaut avoir un produit moins bon, mais une bonne communication que le contraire !