Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler de foutebol.

Puisque nous nous adressons à la francophonie, je vais poser un postulat qui, même s’il est faux, me rendra bien service pour justifier mes sujets : les francophones sont intéressés par ce qui touche la France. Vrai ou faux, ce postulat est un fabuleux outil : il me permet d’aborder un vrai débat de société© qui fait rage depuis plusieurs semaines dans notre douce France: la liste de Raymond ! Oui Madame ! Oui Monsieur ! Attention ! Pour Ton Info n’a pas peur d’aborder des thèmes aux tenants nationaux et aux aboutissants internationaux !

Comme chacun sait, l’Afrique du Sud accueillera dans trente jours la 19° Coupe du Monde de la FIFA. Trente jours avant le début de l’épreuve, c’était la dead-line imposée aux sélectionneurs pour transmettre à la FIFA une liste de 30 joueurs présélectionnés. Depuis le début de semaine, chaque jour nous apportait donc son lot de listes, chacune agrémentée de quelques surprises, parfois bonne…parfois pas.

Tout cela était à la fois fort intéressant et fort divertissant pour l’observateur indépendant : admirer la mine gênée ou le regard vicieux (c’est selon…) d’un sélectionneur qui annonce que tel ou tel monument national n’a plus le niveau et qu’il devrait sérieusement penser à racheter quelques trimestres de cotisation (si vous pensez que Jens Lehmann, le portier allemand, m’inspire pour cette vanne, vous vous trompez…). Apprendre la sélection d’un illustre inconnu de 20 ans, choisi parce qu’il est toujours resté jouer  « dans son pays » et que, non, non, cela ne s’explique pas par son manque de talent !

Bref, vous l’aurez compris, ce moment de la présentation des listes est un vrai petit instant de bonheur qui, au-delà des enjeux sportifs, ressemble un peu à un épisode pilote de Dallas : tel personnage disparaît dans des conditions douteuses (Roni-Sue-Helen si tu nous entends… !), tel autre apparaît suite à une péripétie scénaristique de premier choix, pendant que le vétéran que tout le monde avait enterré depuis deux saisons continue de tenir les premiers rôles (Juan Sebastian Veron aka Jr Ewing comprendra…)

Il me faut cependant admettre que tout le monde n’est pas forcément passionné par la présentation des listes, coréenne(s), slovène ou hondurienne. Il y a sûrement là des informations intéressantes mais tout individu qui n’a pas choisi de vouer sa vie au foutebol trouvera qu’elles sont quantité négligeable.

J’en viendrai donc finalement au but, à ce qui nous rassemble tous : l’annonce de la liste des 23 joueurs retenus par Raymond Domenech Himself en personne, pour participer à la prochaine Coupe du Monde !

Depuis plusieurs semaines, tous les sites sportifs vous proposaient de « sélectionner vos 23″ , de « faire votre liste » ou de « devenir le sélectionneur ». Docile, je m’étais (sans doute comme beaucoup d’entre vous) prêté à tous ces petits jeux pour tromper mon impatience de connaître enfin THE liste of THE Raymond !

Alors quand je suis rentré du boulot hier, au soir du jour J, j’ai décidé d’organiser les choses de manière à ne pas rater une miette de ce grand moment d’émotion nationale (Aimé J. si tu m’entends pardonne moi…). J’ai donc ressorti ma vieille télé monochrome (vert) que j’ai soigneusement réglée d’avance afin d’éviter tout désagrément technique de dernière minute. J’ai fait cuire les pâtes dix minutes avant l’heure prévue et je me suis assis dans le canapé devant le petit écran comme si j’avais fait ça toute ma vie !

Qu’il était beau mon Raymond ! Sa maman devait être fière de le voir là son fiston : chez Laurence, à 20h00 ! La très grande classe ! Un costard sobre, une cravate sobre, une coupe de cheveux sobre, des sourcils..non ! Pardon, je dérape !

Si j’avais dû choisir un mot, un seul, pour le qualifier, je crois que j’aurais dit : sobre…détendu comme élève qui passe l’oral du Bac ! Voyant qu’il souffrait un peu, Laurence n’a pas voulu en rajouter et elle lui a vite donné l’autorisation de la cracher, sa liste. Et alors là ! Mais là ! Raymond m’a tué ! Avec un petit air gêné genre « Oui,-je-sais,-j’avais-dit-le-contraire-mais-en-fait-je-m’étais-trompé… » , il nous a annoncé que, finalement, la liste des 23 c’était pas drôle, qu’il valait mieux une liste des 30 ! Sacré Raymond ! Joli coup de com’ ! Encore jolie façon d’éviter de choisir !

A partir de là,  je dois bien avouer que le plaisir était un peu gâché, d’autant plus que mes pâtes étaient froides. Trente joueurs…tout le monde allait être dedans et nos interminables débats des semaines passées ne trouveraient finalement pas de réponses avant encore plusieurs semaines. Sachant que l’ampleur de la liste permettrait au Raymond de prendre quasiment tout le monde, il ne restait plus qu’à savoir qui n’était pas dedans ! Quels seraient donc les parias, suffisamment malchanceux pour ne même pas figurer dans la liste élargie ?

Alors, Raymond, du ton implacable de l’homme…implacable, s’est lancé :

Les gardiens retenus par le Raymond :

Cédric Carrasso (Bordeaux)

Mickaël Landreau (Lille)

Hugo Lloris (Lyon)

Steve Mandanda (Marseille)

Du grands classique. J’irai même jusqu’à dire qu’on a ratissé large . Quand j’ai vu le nom de Cédric Carrasso s’afficher en premier je me suis dit : « Oh pétard ! C’est la Carrass’ le premier gardien ! Ca c’est d’la surprise ! »…et puis j’ai vu  le nom de Landreau…et là j’ai compris qu’il s’agissait seulement de l’ordre alphabétique (Landreau deuxième gardien de l’équipe de France…L.O.L).

…aucune absence notable donc…on serait même tenté de penser qu’il va falloir organiser un partie de chaises musicales d’ici peu.

Bienvenu en sélection,  Cédric Carrasso.

Les défenseurs retenus par le Raymond :

Bacary Sagna (Arsenal)

Eric Abidal (Barcelone)

William Gallas (Arsenal)

Patrice Evra (Manchester United)

Rod Fanni (Rennes)

Adil Rami (Lille)

Sébastien Squillaci (Séville)

Gaël Clichy (Arsenal)

Marc Planus (Bordeaux)

Anthony Reveillère (Lyon)

éh ééh mais dites moi! Philippe M. de Rome, il lui a fait quoi au sélectionneur pour ne toujours pas avoir sa place dans cette grande colonie?

Bienvenu en sélection à Marc Planus et Adil Rami.

Les milieux de terrain retenus par le Raymond :

Jérémy Toulalan (Lyon)

Lassana Diarra (Real Madrid)

Alou Diarra (Bordeaux)

Yoann Gourcuff (Bordeaux)

Abou Diaby (Arsenal)

Yann M’Vila (Rennes)

Florent Malouda (Chelsea)

…mais, mais…où est Pat’ Viera ? Pat’ le grand copain de Raymond ! Ah ben il est chez lui…Et puis il peut mettre ses chaussons (ou son attelle..) parce qu’à priori, il y reste. Il a l’honneur de céder sa place à l’un des plus grands espoirs du foutebol français : ah, non…pardon, je me suis trompé.

Bienvenue en sélection à Yann M’Vila.

Les attaquants retenus par le Raymond :

Sidney Govou (Lyon)

Franck Ribéry (Bayern Munich)

Thierry Henry (Barcelone)

Nicolas Anelka (Chelsea)

Djibril Cissé (Panathinaïkos)

André-Pierre Gignac (Toulouse)

Mathieu Valbuena (Marseille)

Hatem Ben Arfa (Marseille)

Jimmy Briand (Rennes)

Bienvenu en sélection à Mathieu « le petit » Valbuena.

…Il me semble que Karim Benzema… n’est pas là ! Lui qui affirmait qu’il serait « très déçu » de ne pas figurer dans les 23…doit être « très très déçu «   de ne même pas apparaître dans les 30…En même temps Karim, quand tu jouais à Lyon et que tu mettais 25 buts dans la saison Raymond ne te faisait pas jouer…je ne suis qu’à moitié surpris qu’il ne t’appelle pas alors que tu cires le banc à Madrid depuis un an (joli banc il est vrai, mais banc quand même…)…il en demandait pas tant le Raymond !

Et puis c’est pas comme s’il te virait parce qu’il t’aime pas, à cause de ton signe astrologique ou d’une histoire de nanas…là ça serait rageant !

Allé bon vent ! Et bon foute !