La photo se démocratise de plus en plus, l’arrivée du numérique aidant, cette activité est devenue bien plus importante.

Plus besoin de dépenser pour s’offrir de la pellicule, on prend sa photo et quelques minutes plus tard on peut la publié sur le web.

Le web justement, est devenu un endroit incontournable pour tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à cette activité, on y trouve tout, de comment prendre une photo aux galeries les plus riches en belles images.

Malheureusement, on trouve aussi des choses horribles, des sites qui ne valent pas la peine qu’on s’y attarde.

Dans tous ces méandres informatiques, il y a une catégorie de site bien connu, les blogs !

Souvent, la démarche d’un photographe qui commence à être plus à son aise avec ses images, est d’en faire profiter le monde.

Quand cette idée traverse l’esprit du photographe, il va se lancer la création d’un site internet.

Il a une quantité de choix, mais on peut résumer les plus courants en trois points:

  1. Je fais un site de toutes pièces avec l’aide de programme tel que Ligthroom, Photoshop et quelques code HTML pour arranger tout ça.
  2. Je poste sur une galerie virtuelle, du genre FlickR.
  3. Je fais un blog.

Aujourd’hui on va se pencher uniquement sur les blogs photo.

Pourquoi ? Car dans leur conception et leur diversité ils sont très intéressants à analyser, surtout les blogs dits « photo ».

Restons avec notre photographe pour cette fameuse introspection.

Il décide donc de faire un blog, quelle sont les choix qui s’offrent à lui ?

  1. Un blog clef en main, du style, blogspot, overblog…etc.
  2. Un blog à faire de toutes pièces style WordPress, dotclear …etc.

Il n’y a pas des milliers de solutions, soit notre photographe maitrise plus ou moins les outils de création de site, et il se lance dans un vrai hébergement avec une plate-forme style WordPress, soit il n’y comprend rien, et prend la version toutes faite, blogspot ou autre.

Le raccourci est volontaire, car il y a évidement celui qui s’y connait bien, mais qui ne veut pas dépenser d’argent dans un hébergement … etc. Et celui qui ne s’y connait pas, mais qui va demander à ce qu’on lui mette en place son site, au travers de connaissance, ou moyennent monnaie…etc. Il y a aussi toutes les configurations au quelle je n’ai pas pensé.

En réalité, ce n’est pas le support du blog l’important, mais le contenu que l’on veut y mettre, l’orientation que le photographe voudra donner à ce blog.

Et c’est là que commence le gros problème de la grande majorité des blogs photo.

Car, soyons francs, un grand nombre de photographes choisit le blog, car le mot est à la mode, mais ne savent pas au fond ce qu’est un blog.

Un blog ou blogue est un site Web constitué par la réunion de billets agglomérés au fil du temps et souvent classés par ordre antéchronologique (les plus récents en premier). Chaque billet (appelé aussi « note » ou « article ») est, à l’image d’un journal de bord ou d’un journal intime, un ajout au blog ; le blogueur (celui qui tient le blog) y délivre un contenu souvent textuel, enrichi d’hyperliens et d’éléments multimédias, sur lequel chaque lecteur peut généralement apporter des commentaires.

Ils pensent que blog = être dans le coup = avoir des visites.

Il y a quelque point que le photographe oublie, car la grande majeure partie font de leur blog une simple galerie.

Cela n’est pas un mal en soi, bien que le support n’est pas le mieux adapté pour une galerie, le problème vient surtout sur la durée.

Pour être plus clair, il faut connaitre les motivations des blogueurs photo.

Le blogueur photo veut partager ses images. Souvent sa décision de faire un blog vient après avoir passé quelque temps sur des forums ou l’envie de présenter des images comme le collègue se fait sentir.

Le but premier: Montrer ses images.

Comme toute personne avec un minimum d’égo qui se lance dans une telle entreprise,  le but est d’avoir des visiteurs, pourquoi faire un site internet si on ne cherche pas à avoir des visiteurs ? Si c’est vraiment le cas, on fait une galerie privée avec code que l’on donne qu’à ses proches.

Le photographe va souvent dire:

Non, je ne cherche pas à avoir des visiteurs, cela n’a aucune importance.

Dans ce cas, son taux de franchise doit frôler le zéro absolu.

Pour preuve, juste après avoir mis en ligne son blog, malgré qu’il ne comporte qu’un seul article (ou à peine plus) il va donner le lien à tous ses contacts, ses amis, sur les forums…etc.

Il dira après qu’il ne cherche pas à avoir de visiteur, permettez-moi de douter.

Les premiers temps, avec son nouveau jouet et son envie de bien faire, il va poster une bonne quantité d’articles, le plus souvent des photos avec une phrase dessous, on à même parfois le droit à quelques lignes.

C’est aussi le temps ou plusieurs personnes vont aller voir son blog, par curiosité, par amitié, ou que sais-je encore. C’est le moment le plus important pour accrocher le lecteur, malheureusement, peut de personne font attention à ce détail qui pourtant à toute son importance.

Puis le temps passe, et l’euphorie du début s’estompe, et les articles se font plus rares, plus espacés.

Ceci peut arriver plus ou moins vite selon la personne.

Bien entendu, le nombre de visiteurs suit cette courbe descendante.

Au final, le blogueur ne met plus à jour son site, ou de façon très espacée, plusieurs semaines pouvant passer entre deux postes, quand ce n’est pas un abandon définitif.

Vous avez certainement croisé dans votre vie d’internaute pas mal de ces sites avec une dizaine d’articles qui n’ont plus été mis à jour depuis de longues semaines, voire de long mois.

Heureusement, il n’y a pas que du mauvais, il y a aussi ceux qui postent assidument et de façon régulière.

Malheureusement, difficile de trouver le blog qui donne envie de revenir.

Il y a tellement de galeries sur le web, que vouloir être fidèle à un blog qui ne propose que des images est difficile, on est saturé d’image, entre les blogs, les portails d’image comme FlickR …etc. Il faut donc plus pour espérer garder le lecteur.

Et là, le nombre de blogs qui parlent photo, plus qu’ils ne la montrent, diminue de façon drastique.

Et là-dessus, il faut enlever tous les blogs qui sont spécialisés dans les tutoriels Photoshop et qui répètent de façon à peine différente ce qu’à dit le voisin.

N’oublions pas dans notre sélection de repousser tous les spécialistes de la photo de concert, pensant qu’un appareil et quelques clichés dans une lumière tamisée fait d’eux des artistes ami des artistes, ces blogs-là se ressemblent tous au point de croire qu’il n’y a que le designe du site qui change.

Il reste ensuite ceux qui ont des sujets intéressants, parmi ceux-là, faut-il encore trouver ceux qui ont le style qui nous plait, et qui perdurent.

Il y a des milliers de blogs photo qui s’ouvrent chaque jour, il est parfois très dur de séparer le bon grain de l’ivraie.

Pas de solution toute faite à vous donner, chercher pour trouver vos perles rares.

Des blogs parfois discrets sont de vrais découvert, et d’autre aux visites nombreuses sont ennuyant à souhait.

Si vous avez quelques adresses à partager avec nous, n’hésitez pas à les laisser dans les commentaires. (attention, si vous mettez plusieurs liens, l’antispam peut faire passer votre commentaire dans les indésirables, mais aucun souci, nous remettrons très rapidement votre message comme visible pour tous)