La boisson qui donne des ailes a décidé de voir ce que cela pourrait donner si justement l’on coupe les ailes d’un homme qui flirte avec l’espace.

En effet, durant cette année, Félix Baumgartner, surtout connu pour ses exploits en base jump ou pour avoir traversé la manche avec l’aide d’une aile en carbone (non propulsée), va tenter un saut d’une hauteur de 36,5 km, pas loin de la limite de l’espace et ainsi battre quatre records, dont celui du plus haut saut en parachute.

Pour Red Bull c’est un énorme coup de pub, car le précédent record tient bon depuis presque 50 ans !

C’est Joe Kittinger qui le 16 août 1960 établit le plus haut saut de l’histoire depuis une hauteur de 31’333m.

Il y a eu plusieurs tentatives pour battre ce record depuis lors, ils se sont tous soldés par un échec.

La dernière tentative fut en 2008 par le français Michel Fournier, saut qui a échoué, comme ses deux précédents essais en 2002 et 2008.

Mais qu’est-ce qui permet à nos amis de Red Bull de penser que leur tentative va réussir, alors que personne n’y est arrivé depuis pas loin de 50 ans ?

© Red Bull Stratos

Déjà, il y a une question d’honneur, comment avec une technologie bien plus avancée que dans les années 60, ils pourraient se permettre de rater?

Mais pour être sûrs que cela n’arrive pas, ils ont mis toutes les cartes de leur côté.

En plus d’une équipe à la pointe, d’un gros financement, ils ont pris comme conseiller l’homme qui a fait le fameux saut dans les années soixante !

Tous les atouts de leur côté, ils sont presque prêts à faire le grand saut.

Ils n’ont d’ailleurs pas trop le choix, car tout va se jouer en 2010 !

Michel Fournier cherchant les fonds pour financer ça quatrièmes tentatives cette année, Red Bull ne peut pas se permettre de se faire doubler.

You need to install or upgrade Flash Player to view this content, install or upgrade by clicking here.

l’exploit d’une pub

Ce saut à une grande valeur historique, car s’il est réussi il va offrir en plus des quatre records du monde suivants:

  1. Le vol habité le plus haut.
  2. Le saut en parachute le plus haut.
  3. Le temps de chute libre le plus long.
  4. Le mur du son passé par un être humain non propulsé par une machine.

Il va permettre de récolter énormément d’informations scientifiques qui intéressent déjà beaucoup certaines agences spatiales privées.

Pourtant, le choix du « héros «  qui va réaliser cet exploit peut laisser songer.

En effet, si l’homme a à son actif plusieurs records du monde, ils sont tous plus ou moins liés au base jump.

En fait, il n’a jamais fait de saut de haute altitude, il devra d’ailleurs faire plusieurs essais avec des sauts dépassant les 20’000m.

A n’en pas douté, si Red Bull l’a choisi, ce n’est pas au hasard.

Conclusion

Red Bull a compris depuis longtemps que les meilleurs pubs qui soient ne sont pas véhiculés par la télévision, mais bien par internet et les Buzz suscités par ce média.

Quoi de mieux pour être au-devant de la scène qu’une vidéo sur YouTube qui cartonne ?

En plus, c’est tout ça d’économisé sur le prix de la diffusion, entre 0 pour YouTube et plusieurs milliers d’€uros la seconde pour la TV…le choix est vite fait !

Ici en plus, il y a toutes les chances que cette pub-exploit rapporte en prime de l’argent, sans compter qu’associer son nom à une aventure qui restera dans l’histoire n’est pas pour déplaire.

Mais n’allons pas nous plaindre, on est tous friand de grands spectacles, et je crois que sur ce coup l’aventure est passionnante….et tout le monde y trouve son compte !