Photo de Darth

Comment gagner de l’argent facilement. C’est très facile il nous faut :

  1. Une grosse catastrophe, qu’elle soit d’origine naturelle est un plus, mais ce n’est pas indispensable.
  2. Un maximum de dégâts matériels, de blessés et de morts avec pas mal d’effet visuel.
  3. Que tous les médias relaient l’information et pendant un maximum de jours

Haïti nous apporte tous ça sur un plateau d’argent, c’est un vrai film à la Hollywoodienne.
Après la catastrophe, il y a maintenant le risque de maladie, le manque d’eau, les pillages et les attaques.

Tous les ingrédients sont réunis et même au-delà de nos espérances, il ne reste plus qu’à attendre les pigeons comme vous et moi. Vous ne me croyez pas ? Alors, lisez la suite de mon article.

L’éditeur de sécurité WebSense prévient les internautes via un bulletin de sécurité de faire attention lors des recherches sur Google.

En effet, en faisait des recherches sur le séisme d’Haïti, certains liens renvoie sur des sites où lorsque vous cliquerez dessus vous serez infecté par un virus.

Ce n’est que la pointe de l’iceberg, il y a encore pire, car vous savez bien que l’imagination de l’homme n’a pas de limite.

Le FBI, a de son côté publié sur son site Internet une alerte contre les arnaques sur le Web. Il conseille aux internautes de redoubler de vigilance avant d’envoyer des dons. Le FBI recommande notamment de ne pas ouvrir les e-mails suspects proposant des photos de la catastrophe, de ne pas divulguer ses coordonnées bancaires à une organisation inconnue, et de vérifier l’existence des organisations humanitaires avant d’envoyer des dons.

J’ai vraiment de la peine à comprendre de tels agissements et j’estime que pour certains événements il devrait y avoir une espèce d’ armistice « moral ».

Pour les Suisse qui voudraient faire des dons, je vous conseille d’aller sur le site de la chaîne du bonheur. Je sais que c’est une très bonne association avec qui il n’y a jamais eu de problème.

Pour les Français, TF1 a fait une page spéciale avec diverses informations et associations.