Bruno Senna – minardi.freeblog.hu

Après avoir roulé en Formule BMW britannique en 2004, en Formule Renault en 2004 également, en Formule 3 britannique en 2005-2006, en GP2 Series pendant les saisons 2007-2008 (dont il a fini vice-champion du monde en ’08), en Le Mans Series 2009… Le voici qui rentre (enfin!) en Formule 1.

Bruno Senna (neveu du Grand Ayrton Senna Da Silva triple champion du monde F1) âgé de 26ans va enfin pouvoir marcher dans les traces de son oncle.

Nous allons pouvoir revoir le nom de Senna sur les circuits. Cela fait maintenant bientôt 16 ans que son oncle nous a tragiquement quitté, le 1er mai 1994 à 18h30 après avoir heurté le mur a plus de 200km/h dans le virage Tamburello du circuit Imola (It), laissant ainsi le Brésil tout entier en Deuil.

C’est à partir de la saison 2010, plus précisément le 14 mars sur le circuit de Barhein, que nous pourrons admirer à nouveau la magie Senna (on l’espère en tout cas).

Le poids d’une époque historique, d’une légende, d’un nom de famille et d’un oncle repose sur ses épaules. Tous les fans de Fomule 1 auront les yeux fixés sur leur poste de TV pour voir si Bruno Senna a le petit quelque chose de magique que son oncle possédait. Il déclare:

J’espère que dans peu de temps les gens se souviendront de moi en tant que Bruno, et non pour le nom de mon oncle. J’ai appris à vivre avec cela et bien que ce fut une aide à mes débuts pour trouver des sponsors , il faut bien réaliser que ce qui compte c’est le talent pour être pilote.

Je veux marquer des points avec ma nouvelle équipe et je veux que nous soyons la meilleure des nouvelles écuries en F1. Sur le long terme, je souhaite devenir champion du monde , ce n’est pas suffisant de simplement être présent ici.

C’est au sein de l’écurie Campos Meta que B. Senna fera son entrée dans cette discipline. Cette nouvelle écurie fera elle-même son entrée en F1 en 2010.

Pour notre équipe, c’est un immense honneur de voir de nouveau ce nom associé à la Formule 1

s’est réjoui Enrique Rodriguez de Castro, le patron de l’écurie ibérique.

Bruno S. quant à lui a déclaré:

Je suis très heureux de réaliser mon rêve. Il est désormais temps pour moi de me fixer de nouveaux objectifs. Le projet développé par Campos Meta est voué au succès sur et en dehors des circuits.

Bruno Senna au volant d'une F3 en 2006 sur le circuit de l'Albert Park – Glenn Thomas

Malheureusement, il semblerait que l’équipe de Enrique Rodriguez ait quelques difficultés.

Antonio Lobato (journaliste espagnol)  sur son blog donne des indications précises sur l’état de l’équipe espagnole.

Nous attendons toujours avec les doigts croisés les progrès de l’équipe Campos Meta. Il y a un besoin urgent d’argent et il y a un manque de sponsor choquant. L’horloge tourne et il y a encore beaucoup de chose à faire. A défaut de trouver un accord avec un second pilote, Campos doit embaucher et structurer son équipe, payer ses fournisseurs, etc… Mais surtout, les besoins de sponsors sont importants. Avant d’être présent à Bahreïn, il manque quelques millions d’euros.

La situation en Espagne est apparemment catastrophique. Téléfonica se contentera de sponsoriser deux Grands Prix du calendrier et n’a finalement pas accepté de financer l’équipe Campos. Fernando Alonso attire tous les sponsors pour le marché intérieur espagnol sur le domaine de la course automobile. Le passage de celui-ci chez Ferrari permettra de remplir les tribunes de Montmélo et de Valencia, mais Campos souffrira sérieusement à tel point que certains estiment déjà le projet Campos comme mort-né.

Bruno Senna lors des essais libres GP2 à Monaco en 2007.